Revue de web

Col romain ou pas? Coté tradi, la question est posée, et reviens très fréquemment. Elle n’est pas sans importance… mais elle n’est pas non plus la plus importante!!

Bien que je sois favorable au port du col romain, je dois avouer que David le rouge a raison lorsqu’il dit que le plus important est de revêtir le Christ. Tout comme le plus important dans un couple n’est pas nécessairement le mariage, mais que l’homme et la femme se promettent un amour mutuel, exclusif et éternel…

Mais dans les deux cas, le signe extérieur (mariage ou col romain permet de tenir dans les difficultés, car les autres savent que vous cherchez cela et vous y aide lorsque vous avez du mal…

Alors attention à ne pas sacrifier une aide précieuse au nom de la supériorité de la forme sur le fond: elles s’influencent toutes les deux, et il faut LES DEUX. arrêtons de croire qu’elles s’opposent; à force de dire qu’il faut faire attention à avoir le fond et pas seulement la forme, on y perd les deux…

Du reste, on en a un nouvel exemple ici, avec cette histoire hallucinante: à force de dire qu’il faut faire attention aux relations inconscientes parents/enfants, on en vient à enlever un enfant à sa mère (et il s’agit pour moi d’un enlèvement au sens légal du terme, comme le délit/crime (je ne me suis pas penché sur la question…), c’est-à dire enlever par contrainte un enfant à sa mère, et une maman à son enfant…).

On pourrait aussi soutenir qu’il y a derrière la suspicion permanente derrière le métier d’avocat, ou la non-information des personnes qui passent en justice qui en est à l’origine. Et c’est vrai aussi…

Par ailleurs, j’ai aussi trouvé un autre article qui va plus loin que le mien sur la question des retraites… Il y a généralement des liens très intéressants dans les commentaires, si cela vous intéresse.

Personnellement ma solution serait double: 1 Supprimer les obstacles à la création d’emplois, et pour ça, baisser les impôts… Et baisser les impots impose de baisser les dépenses de l’Etat, et donc le nombre de fonctionnaires… Pas populaires, mais nécessaire, et en cours avec le non remplacement de ceux qui partent à la retraite (d’1 sur 2). (sauf si c’est de l’effet d’annconce, et pas la réalité…). Et il y a aussi la solution de modifier le code du travail… encore de quoi saouler la gauche, surtout que ce n’est pas facile de sortir d’un système trop rigide, qui empêche la souplesse et la création d’emplois, sans tomber dans un système où les salariés peuvent être virés sans préavis. Et ça impose aussi une taxe aux importations, en particulier pour des pays comme la Chine, qui ne doit ses prix attractifs qu’à l’exploitation de ses travailleurs.

2 Effectivement, favoriser la natalité comme l’a dit Koz mieux que moi…

Et il y aussi des dessous de la réforme… en fait tout se jouera sur les concessions sur la pénibilité, et ce seront les privilégiés des syndicats qui obtiendront satisfaction; conséquence: une augmentation des inégalités…

Coté presse, je n’ai pas encore pu en dire tout le bien que j’en pensais, mais ça viendra tôt ou tard… Et ce sera pas trop tôt!!

Cet article, publié dans Actualité du net, Médias, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Revue de web

  1. David dit :

    merci beaucoup d’avoir pris le temps de me lire et de me linker, ça me touche. je ne suis pas tout à fait d’accord, néanmoins avec votre parallèle entre col romain et mariage. un prêtre qui porte un col romain ou un prêtre qui porte une croix sont tous les deux « ordonnés », ils vivent de ce sacrement qui est un soutien et un moyen vers la sainteté. il n’y en a pas un qui est plus ordonné que l’utre. Simplement, l’ appel ne retentit pas que pour le prêtre. il y a un devoir de visibilité, de ministère offert. Nous sommes ordonnés « pour » le Christ, les hommes qui nous sont confiés. il convient donc d’avoir des signes extérieurs qui rappellent, montrent, désignent à nos contemporains notre vie donnée, notre lien avec le Christ, notre place dans la communauté. Le col romain en est un. la soutane aussi, la croix sur la veste peuvent l’être aussi, comme une croix en bois. Il n’y a pas que « l’habit ».

    en revanche, mettre l’habit au même niveau que le mariage serait sous entendre que les prêtres qui ne portent pas de col romain ne vivent pas du sacrement reçu. C’est grave, non?

    Mais après tout, ce n’étaient que deux petits événements que je voulais vous partager.

    • panouf0304 dit :

      Votre observation est juste.
      Je faisais juste une réflexion sur les relations entre forme et fond, sans avoir examiné l’aspect sacramentel. Mais ne croyez vous pas que l’aide que nous donne le regard des autres en nous regardant comme chrétiens, et qui vient des attentes qui en découlent? Plusieurs fois, cela m’a permis de tenir, et m’a éviter le péché!!
      Mais, au delà de cela, ne croyez vous pas que le fait de se montrer en col romain est un témoignage?
      Je ne compte plus le nombre de prètres qui m’ont dit que des gens les ont abordés justement à cause de ce col, qu’il leur avait permis d’évangéliser.
      Après, il faut savoir s’adapter à la situation (je pense à Guy Gilbert: le col romain, il ne connait pas, mais il témoigne quand même efficacement…) mais je pense quand même qu’il ne faut pas abandonner le col romain sans raisons solides.
      Guy Gilbert est pour moi une exception…
      Et puis… le refus de porter le col (si c’est systématique et non exceptionnel) ne montre-t-il pas aussi une certaine peur de se montrer comme prètre?
      Si la lampe reste sous le boisseau, comment peut-elle éclairer le monde?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s